11 conseils simples pour un sommeil réparateur

conseils pour bien dormir

Avoir de bonnes nuits de sommeil est nécessaire pour une bonne santé physique, et psychologique. C’est pour cette raison qu’une nuit de qualité est nécessaire pour une journée en pleine forme. Toutefois, de nombreuses personnes ont du mal à s’endormir, et souffrent de cela. Pour bien dormir, voici 11 conseils simples pour trouver un sommeil réparateur.

Pourquoi vous n’arrivez pas à dormir

C’est la première préoccupation sur laquelle vous devez vous pencher. Il faut connaître les raisons qui vous empêchent de facilement trouver le sommeil. Généralement, ceci est dû à des raisons physiologiques, telles qu’une mauvaise condition physique, une mauvaise nutrition, ou même la consommation de nutriments peu recommandés comme la caféine.

Dans d’autres cas, vous pouvez aussi avoir des difficultés à dormir lorsque vous êtes davantage exposé à des lumières artificielles pendant la nuit.

Comment retrouver un sommeil réparateur ?


Une fois que vous avez déterminé ce qui peut causer le trouble de votre sommeil, nous vous proposons de suivre les conseils suivants pour y remédier.

Éloignez-vous des écrans avant de dormir

Les écrans de télévision, d’ordinateur ou de téléphone représentent des sources de lumière artificielles dangereuses. Ces appareils sont équipés de la technologie LED qui équipe les écrans d’une lumière bleue néfaste à la recherche de tranquillité.

Par ailleurs, vous devez aussi savoir que le fait de rester scotché à votre téléphone avant de dormir n’est pas conseillé. En réalité, quand vous recherchez le sommeil, votre corps envoie des signaux au cerveau. En plaçant un écran devant vos yeux à ce moment-là, vous envoyez à votre cerveau des informations contradictoires.

Il croit alors que “ce n’est pas encore l’heure de dormir”. Nous vous recommandons ainsi de vous éloigner de tous ces appareils, environ une heure avant de vous coucher.

Créez une meilleure ambiance

Si votre chambre à coucher vous expose à une lumière trop vive, celle-ci ne vous aidera certainement pas à facilement trouver le sommeil. En effet, vous envoyez une fois de plus une mauvaise information à votre cerveau, lui faisant croire que c’est encore le jour.

Il est recommandé de baisser l’intensité de la lumière dans la chambre, une à deux heures avant d’aller se coucher. Si vous ne disposez pas de ce type d’installations dans votre système électrique, allumez plutôt une petite lampe de chevet. Vous devez savoir que même lorsque vous dormez, vous continuez à percevoir en partie votre environnement.

Ainsi, s’il y a l’apparition d’un élément perturbateur dans cet environnement, cela rendra votre sommeil moins réparateur. Pour savoir que vous avez eu un sommeil réparateur, vous ne devez pas vous souvenir d’un bruit dans la nuit. En effet, un bruit ne doit pas vous réveiller pendant la nuit.

Au pire des cas, il peut vous faire sortir de votre profond sommeil en le rendant léger mais sans vous réveiller. En dehors des bruits, il y a l’intervention de certains éléments perturbateurs comme les animaux de compagnie. La majorité des propriétaires de chat révèlent qu’ils sont réveillés par leur animal la nuit. Alors, éloignez cotre chat de votre chambre pour bien dormir.

Régulez votre heure de coucher

Un autre moyen qui pourrait vous aider à mieux dormir chaque jour, est de réguler l’heure à laquelle vous vous couchez. En effet, si vous changez régulièrement d’heures pour dormir, vous déréglez votre horloge interne.

C’est à cause de cela, que lorsque vous essayez de vous endormir, vous n’y arrivez pas immédiatement, car votre corps n’y est jamais habitué. Déterminer une heure, à laquelle vous conditionnez votre corps à s’assoupir chaque jour. Ceci aura très vite de l’effet, et les changements seront visibles après quelques nuits seulement.

Plus de caféine à des heures tardives

C’est bien connu, la consommation de caféine a un impact sur la durée du sommeil, ainsi que sur la qualité de celui-ci. C’est pour cette raison que nous vous recommandons de ne plus consommer de caféine après midi. À la place, vous pouvez opter pour des infusions, ou même des thés qui ne contiennent pas de caféine.

Étudiez vos besoins de sommeil pour mieux les respecter

Le besoin de sommeil varie d’une personne à une autre. On distingue des petits ou des gros dormeurs, mais cette sélection s’effectue génétiquement. Si le standard est fixé à 8 heures de sommeil par nuit, ce n’est pas le cas chez tout le monde. Le temps de sommeil est généralement fonction de nos emplois du temps et de nos agendas.

Analysez votre besoin de sommeil et si la durée n’est respecté, sachez que votre sommeil ne sera pas suffisamment réparateur. Alors prenez votre temps.

Prenez un dîner léger au moins 2 heures avant le coucher

Ne vous fiez pas aux idées reçues sur la sieste après la pause déjeuner car la digestion retarde l’endormissement. Il est recommandé de ne pas retrouver sa couette sans manger le soir. Mais il est surtout conseillé de prévoir un temps de digestion équivalent à 2 heures avant d’aller dormir.

Optez aussi pour des aliments riches en glucides lents comme des pommes de terre, du riz, du pain, ou des pâtes. Ces derniers favorisent le sommeil. En revanche, évitez les viandes rouges et les protéines qui favorisent l’éveil.

Ne pas consommer d’alcool et de tabac le soir

Voici l’un des conseils simples pour avoir un sommeil réparateur les plus évidents. Sachez-le, la nicotine est un stimulant. Sa consommation rend le sommeil plus léger, retarde l’endormissement et favorise les réveils nocturnes. Donc la cigarette ne favorise pas un sommeil réparateur.

L’alcool, pour sa part, est un faux-ami du sommeil réparateur. Son action sédative en début de nuit laisse ensuite place à l’instabilité du sommeil avec des éveils nocturnes fréquents. Pire encore, l’alcool et la cigarette favorisent aussi ou aggravent le ronflement, comme le surpoids.

Évitez d’utilisez du somnifère sans avis médical

Certes, les troubles du sommeil sont résolus avec l’usage de somnifère. Mais, ils peuvent rendre le sommeil moins réparateur. En outre, lorsqu’ils sont mal utilisés, les somnifères ont des effets secondaires indésirables. C’est pourquoi il faut en parler à votre médecin avant d’en prendre.

Ne comptabilisez pas votre sommeil pour bien dormir

Pour bien dormir, vous devez vous soucier de la qualité du sommeil plutôt qu’à sa quantité. Certaines personnes se privent à tort de sommeil pour créer une fatigue irrémédiable. Ne forcez pas votre sommeil en fonction de l’emploi du temps du lendemain. Il vaut mieux ne pas perturber l’équilibre du sommeil.

Sentez les signaux du sommeil pour aller dormir

Si vous commencez à cligner des yeux, à bâiller ou à avoir les paupières lourdes, vous devez retrouver votre lit. N’oubliez pas que l’horloge interne de votre corps apprécie les rythmes de sommeil réguliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *